Courez pour une raison amasse plus de 11 millions $ durant la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa

OTTAWA, ON, le 26 mai – En franchissant le fil d’arrivée cette fin de semaine, des centaines de coureurs savaient qu’ils avaient un impact supplémentaire. Non seulement essayaient-ils de se surpasser, mais aussi s’étaient-ils engagés à soutenir L’Hôpital d’Ottawa, par l’intermédiaire du Défi caritatif Banque Scotia. Cette année, les fonds recueillis au cours des 22 dernières années grâce à cet événement annuel de collecte de fonds durant la Fin des courses Tamarack d’Ottawa ont dépassé un total de11 millions $.

Cette année seulement, plus de 438 personnes se sont inscrites à Courez pour une raison, amassant 310 000 $. Les fonds amassés par Courez pour une raison au profit de L’Hôpital d’Ottawa soutiennent des soins aux patients de calibre mondial, l’achat de nouveaux équipements à la fine pointe du progrès et des recherches novatrices.

Selon Tim Kluke, président-directeur général de La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, il s’agit d’une façon inspirante de redonner et d’améliorer les soins de santé dans notre collectivité. « Toutes les personnes qui s’inscrivent à Courez pour une raison ont leur propre histoire à raconter. Elles utilisent cette histoire comme source de motivation pour contribuer à soutenir le centre de soins de santé le plus important de notre collectivité en s’assurant que nos médecins, chercheurs et infirmières ont les outils nécessaires pour traiter les cas les plus complexes dans l’Est ontarien. »

Cette année, 19 équipes étaient inscrites à Courez pour une raison pour amasser des fonds, incluant l’équipe PIRP. Cette année marquait le 10e anniversaire de PIRP – Partenaires investisseurs dans la recherche sur le Parkinson. Plus de 100 000 Canadiens vivent avec la maladie de Parkinson, dont 8 000 ici à Ottawa. La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative évolutive qui touche principalement le mouvement contrôlé volontaire. En dix ans, l’équipe PIRP a recueilli 1,2 millions $ pour la recherche de pointe sur la maladie de Parkinson menée à L’Hôpital d’Ottawa.

Roberta Driscoll fait partie de l’équipe depuis le début. « Mon mari est atteint de la maladie de Parkinson et je vois combien l’évolution de la maladie altère sa qualité de vie. Depuis que nous avons créé PIRP il y a dix ans, nous avons vu des progrès dans la recherche à L’Hôpital d’Ottawa. PIRP a non seulement aidé à financer la recherche pour traiter et guérir la maladie de Parkinson, mais a aussi galvanisé la collectivité et l’a incitée à appuyer une cause qui recevait auparavant peu d’attention. Notre équipe a donné de l’espoir à ceux qui vivent avec la maladie de Parkinson, comme mon mari. »

Avec plus de 1 100 lits, un effectif d’environ 12 000 personnes et un budget annuel d’environ 1,2 milliard de dollars, L’Hôpital d’Ottawa est l’un des plus importants hôpitaux d’enseignement et de recherche au Canada.

L’enseignement et la recherche sont au cœur de nos activités, ce qui nous permet de mettre au point des façons nouvelles et innovatrices de traiter les patients et d’améliorer les soins. Affilié à l’Université d’Ottawa, l’Hôpital fournit sur plusieurs campus des soins spécialisés à la population de l’Est de l’Ontario. Cela dit, nos techniques de pointe et les fruits de nos recherches sont adoptés partout dans le monde. Notre vision

consiste à améliorer la qualité des soins et nous mobilisons l’appui de toute la collectivité pour mieux y parvenir.

Par la compassion de son personnel et la quête perpétuelle de nouvelles découvertes, L’Hôpital d’Ottawa cherche sans relâche des solutions aux défis les plus complexes en santé. Pour en savoir plus, consultez le site Web de L’Hôpital d’Ottawa à l’adresse www.fondationho.ca.

Personne-ressource pour les médias: Shelley McLean, La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa; shmclean@lho.ca; 613-324-4466.